Tous les articles par stephadmin

Stage du 25, 26 et 27 octobre 2021 (pré-stage le 24)

Inscriptions en ligne : ici.

Avec la participation de la Plateforme Toulouse citoyens solidaires  et des Labos de Babel

 Et le soutien d’Espaces Marx Toulouse
Lieu : Plateforme Toulouse citoyens solidaires
 6
cheminement Auriacombe (<M< Reynerie), 31100 Toulouse

Les ateliers d’écriture : Sans a priori de savoirs ou de compétences, l’atelier est un lieu où chacun peut faire l’expérience de la création, mobiliser son imaginaire, rencontrer l’écriture des autres et s’approprier des pratiques permettant de partager le pouvoir d’écrire.

Tous capables, tous chercheurs, tous créateurs

25 oct. : Comment se raconter le monde ? Comment l’écriture de fiction transforme-t-elle notre vie et réciproquement ? C’est aussi du frottement des langues que naîtront des possibles pour un futur habitable. Car nous écrivons « en présence de toutes les langues du monde », comme nous le rappelle E. Glissant.

La fiction « brasse les évènements comme un songe et les recompose au-delà du réel, dans l’espace violent de l’utopie. Car il s’agit bien de liberté, encore et toujours ». Hubert Haddad

Accueil au café des possibles et présentation du lieu par les associations accueillantes à 9 heures.

Ateliers d’écriture et Rencontre avec Jean-Daniel Dupuy, écrivain (Ministère de la Pitié, éd. De la Mauvaise Graine, Invention des autre jours, éd. Attila ; animateur du Cabinet des Mythographes, Montpellier.)

Une soirée  mythécriture et fiction littéraire et cinématographique.

26 oct : Le monde tourne, mais comment le faire pencher du côté de l’humain ? Sortir d’une pensée réductionniste et réinterroger les rapports complexes que nous entretenons avec le monde.

Ateliers d’écriture et Rencontre avec Janine Guespin  autour de la pensée dialectique du complexe. Après avoir dirigé un laboratoire en Microbiologie de l’Université de Rouen, elle travaille avec de nombreux acteurs de la transformation sociale et développe des outils étonnants pour penser les pratiques et projets d’émancipation (Complexité, dialectique et émancipation, éd. du Croquant, Pratiques écomunistes et dynamiques émancipatrices, éd. du Croquant.)

Une soirée avec des acteurs citoyens autour de Pratiques écomunistes et dynamiques émancipatrices, éd. du Croquant, et  avec l’auteur Janine Guespin.

27 oct : Quelle est la place de la création dans les mouvements de lutte ? Construire de l’utopie, c’est agir pour de bon.

Ateliers d’écriture et Rencontre avec NETSOLECO, LES SENS CIEL, FOLIES… (des mouvements d’économie sociale et solidaire, des acteurs culturels en lutte, des projets transformateurs….)

Renseignements et inscriptions :
Michel Poletto : 06 18 49 20 59 / michel. poletto@wanadoo.fr
Christine Jeansous : 06 68 78 08 80/ chrisjeansous@free.fr
Martine Steinmetz : 06 73 78 77 86 / steinmetz31@wanadoo.fr

Frais pédagogiques

Revenu mensuel Non -adhérent Adhérent
Ressources réduites (RSA…) 30 € ☐ 20 € ☐
Inférieur à 1200 € 70 € ☐ 50 € ☐
Entre 1200 et 1800 € 100 € ☐ 70 € ☐
Supérieur à 1 800 € 130 € ☐ 90 € ☐
Convention Formation professionnelle Nous consulter

Les repas peuvent être pris sur place (9 euros pour un plat)
Nous joindre pour l’hébergement.
Horaire des ateliers : 9h – 12h 30 et 14h – 18h  soirées à 20h

Contacts dans les régions :
Yves Béal à Grenoble :
yvbeal@wanadoo.fr
région paris: fouquetstephanie5@gmail.com
Joëlle Cordesse à Perpignan : joelle.cordesse@gmail.com
06 81 58 71 33
Méryl Marchetti et Eloîse Durand à Bayonne :
latravarde@hotmail.com et singingelo@gmail.com

Pour télécharger le tract.

Inscriptions en ligne : ici.

Stage poésie écriture GFEN dans les Vosges

A Gérardmer (88)
école du Phény, 258, chemin du Cul de la Hotte

du 24 au 28 octobre 2020

Inscriptions : Ici

Qu’est ce qui se fabrique dans les brèches ?
Ce stage s’adresse à tous ceux ou celles que la création interroge, inquiète, attire. Ce stage s’adresse à tous, car nous sommes tous capables de nous découvrir en train de créer, d’ouvrir des brèches et d’en faire émerger des mystères.

Depuis une poignée d’années, un collectif s’est créé au sein du secteur Poésie & Ecriture du GFEN. Issu de la rencontre de deux associations : La Langue de Travers (88) et Ôdébi (77), ce collectif se nourrit d’échanges et de rencontres, de projets et de débats.

Pendant le confinement, les liens se sont renforcés, les projets ont mûri et notamment celui d’élargir la rencontre et, pour cela, de proposer un stage en cette année si particulière, comme un défi à relever, une invitation à contribuer à l’invention de cet autre monde possible grâce aux ressorts de la création. Parce que, pour nous, écrire n’est ni « la cerise sur le gâteau » ni le baume apai-sant pour une société malade. Parce qu’écrire est un formidable levier d’émancipation.

Ce stage vous est proposé comme un lieu d’invention, un labora-toire d’indocilité. Un lieu où chacun pourra dire ce qu’il a à dire, où chacun sera libre d’être étonné par l’autre, par les mots et leur surgissement, où chacun prendra le temps du choix, de la trou-vaille, de l’insoumission, de la liberté.

Héritier de plus de cinquante ans de recherche sur la question des ateliers d’écriture, le Secteur Poésie & Ecriture du GFEN continue l’aventure.

 

« Nous sommes fous, sans aucun doute, nous qui nous activons à repérer des brèches invisibles … » John Holloway

9h-12h30 : Ateliers d’écriture
14h-17h : Ateliers d’écriture
18h-19h : conférences actives sur le sujet de la journée

Samedi 24 octobre : pré-stage ouvert à tous Début 10h
Le pré-stage est une journée de travail ouverte à tous. Elle est très formatrice, de l’avis même de tous ceux et celles qui l’ont vécue. Elle permet de participer à l’aboutissement de la préparation avec les animateurs. Elle ouvre une lecture exigeante sur les jours qui suivent, elle fait vivre dans le stage le paradoxe d’une forte implication assortie d’une distance critique.

Dimanche 25
Urgence de Respirer : Ecriture et création, respirateur(s) de liberté ?
S’engager ensemble dans l’écriture de création pour donner de l’air à nos imaginaires. Des ateliers d’écriture, des débats, pour penser la création comme une alternative possible.

Lundi 26 octobre
Diaboliser la création ? création – société : l’émancipation qui dérange
A l’heure du grand retour des méthodes traditionnelles, des vieilles valeurs et du repli sur soi, comment défendre les pratiques de création comme des leviers de construction de soi et de collectifs agissants à l’école et ailleurs ?

Mardi 27 octobre
Tectonique des plaques : Entre monde d’avant et monde d’après
Les autres mondes, les courants et les appels d’air… Parce qu’on n’est pas tous forcément d’accord et c’est tant mieux ! Et si le dissensus était force de création ? Quels dispositifs permettent d’entendre la parole et les pratiques de chacun, d’accueillir l’altérité et de pousser la discussion au-delà du consensus mou ?

Mercredi 28 octobre
T’as une brèche dans ton lieu ? Territoires et encrages
Les stages c’est bien, mais qu’est-ce qu’on fait une fois rentrés chez soi ? Comment ne pas perdre la force du collectif tout en étant attentifs aux spécificités locales ? Sur quels réseaux s’appuyer ?

Lieu et inscriptions : remplir le formulaire en ligne.

Renseignements : fouquetstephanie5@gmail.com
06 95 88 09 72

Traces du stage 2019

stage de rentrée du secteur création île de France,

Du 26 au 28 août à  Ivry (94)

Forts d’une année de programmation riche en rencontres, formations, interrogations, les militants d’Île de France continuent l’aventure en proposant un stage de pré-rentrée, moment de construction, d’invention et de création d’ateliers d’écriture, arts plastiques, théâtre d’objets, musique… et pourquoi pas danse ou vidéo !

Stage d’été : L’atelier d’écriture est une forêt (10-11-12-13-14 juillet 2019)

L’écriture nous travaille.
Dans l’humus des ateliers d’écriture, des mondes sont en germination.
Ce stage pour explorer les racines, goûter la sève, découvrir la canopée, repousser l’impossible.

Au GFEN nous avons besoin de lieux d’inventions, de laboratoires d’indocilités. C’est pour cela que nous voulons un stage où chacun pourra dire ce qu’il a à dire, où chacun sera libre d’être étonné par l’autre, par les mots et leur surgissement, où chacun prendra le temps du choix, de la trouvaille… de l’insoumission.
Héritier de plus de cinquante ans de recherche sur la question des ateliers d’écriture, le Secteur Ecriture du GFEN continue l’aventure.
Ce stage pour découvrir ensemble les leviers d’émancipation des ateliers
Ce stage pour s’immiscer dans les coulisses de l’invention, et créer ensemble l’Atelier qui s’impose maintenant.
Ce stage pour façonner nos actions futures et continuer à enrichir la vie culturelle de notre lieu, voire de notre région.

Lieu
Hadol (à environ 15 minute d’Epinal…) à la MFR (Maison Familiale Rurale ), 29 rue de l’église 88 220 Hadol
http://www.mfr-hadol.fr/page-146-location.html

Programme des journées

Les journées de stage commencent à 9h :
9h-12h30 :
Ateliers d’écriture en parallèle
14h-17h :
Ateliers en parallèle
18h-19h
: conférences actives sur le sujet de la journée
21h :
soirée (programme donné en début de stage)

Mercredi 10 juillet : Pré-stage ouvert à tous – Début 10h
Le pré-stage est une journée de travail ouverte à tous. Elle est très formatrice, de l’avis de tous ceux et celles qui l’ont vécue. Elle permet de participer à l’aboutissement de la préparation du stage avec les animateurs du secteur national Ecriture & Poésie du GFEN. Elle ouvre une lecture exigeante sur les jours qui suivent.

Jeudi 11 juillet : Dans l’humus des ateliers des mondes en germination.
Du vécu des mots, aux mots du vécu.

Vendredi 12 juillet : Goûter la sève, goûter la scène.
L’atelier d’écriture fait-il œuvre littéraire ?

Samedi 13 juillet : Faire sortir l’atelier de son terrier ?
Exister sur le territoire, exister par les actions qui nous transforment.

Dimanche 14 juillet : Repousser l’impossible
Jusqu’où semer ? Et si l’arbre cachait la forêt ? Et si la forêt cachait l’arbre ! Semailles, replants et rhizomes…
(fin à 12h pique-nique, rangement)

Tarifs

Bulletin  d’inscription
Remplir le bulletin en ligne
Charger le bulletin papier

Ecriture et Architecture à Ivry sur Seine

Dans  le cadre du festival « La tête dans les étoiles » organisé par le CAUE à Ivry sur Seine, le GFEN a animé un atelier d’écriture «  Arpenter le quotidien ».

Cet atelier a permis d’arpenter les rues, de découvrir une architecture particulière, celle de la ville d’Ivry, celle qui façonne notre paysage quotidien. Nous avons cherché ensemble à écrire dans ce paysage, cherché comment l’écriture d’un lieu peut participer à transformer ce lieu, le regard sur ce lieu…